Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue sur le blog de la posturologie et de la posture. Différents articles sont proposés sur les semelles orthopédiques (kinépod, posturales, proprioceptives), les gouttières dentaires dont les activateurs buccaux (rééducation, bruxisme, ronflement, sport) et les planches oculaires actives (rééducation fatigue des yeux) .

4 postures que les femmes devraient éviter !

Une étude britannique s'est intéressée à la posture de la femme en effectuant une étude en posturologie.

Des médecins ont analysé la posture de 1.000 femmes. Ils ont pu identifier celles qui favoriseraient des problèmes de cou et de dos.

D'après l'Association britannique chiropratique (BCA), 34 ans est l'âge moyen à partir duquel les femmes commencent à souffrir du dos ou du cou. À savoir qu'un quart des femmes déclarent souffrir régulièrement de douleurs dans ces zones du corps, pendant un à trois jours d'affilée. 

Jusqu'à présent, les thérapeutes s’intéressent surtout au surpoids et à la forte poitrine de la femme pour anticiper ses éventuels futurs problèmes de dos et de cou. Il serait davantage plus efficace s'ils examinaient également la posture de profil, conclut la BCA après avoir réalisé une étude sur environ 1.000 femmes.
 

Tête en avant et dos cambré sont les postures les plus problématiques.

 

En effet, 58 % des femmes qui adoptent la première posture, et 56 % de celles qui se sont habituées à la deuxième souffrent régulièrement de douleurs cervicales ou du dos. 29 % de celles qui penchent trop la tête, et 21 % de celles qui ont le dos cambré ressentent même des douleurs au quotidien.
 

Pour résumer cette étude analysant la posture d'environ 1.000 femmes, les médecins ont identifié 4 postures à rectifier, illustrées sur le dessin ci-dessous : de gauche à droite, la posture de "la cuillère", caractérisée par un dos vouté et des épaules arrondies ; celle de la "Tour de Pise", illustrant une tête trop penchée vers l’avant ; la posture en "pont", pour un dos trop cambré ; enfin, les femmes "au dos plat" sont celles qui se tiennent le plus droites, ce qui ne limite pas non plus le risque de douleurs.

Source : Association britannique de chiropraxie

"La posture parfaite est celle qui vous donne un profil neutre avec vos oreilles, épaules, hanches, genoux et chevilles alignées de manière naturelle", explique Tim Hutchful de l’association de chiropraxie britannique (voir posture à droite sur le dessin ci-dessus). Pour y parvenir, rien de tel que de corriger les éléments qui favorisent l'adaptation posturale. Il est donc essentiel d'analyser le corps étage par étage pour comprendre les raisons qui l'ont obligé à mal se positionner. Il y a de nombreux facteurs. Les plus connus et par ordre d'importance sont les déformations des pieds, les troubles des mâchoires, les fatigues oculaires, les cicatrices, le mauvais choix de chaussures, la mauvaise ergonomie au travail, le manque d'activité physique, les troubles de l'oreille interne...

 

Le Bilan Postural OPS permet de trouver les causes qui chamboulent la posture.

 

Le bilan postural OPS est le bilan le plus complet par ce qu'il ne se limite pas à regarder votre posture de profil en statique, mais il va analyser la posture sur tous les plans et surtout effectuer une analyse de la posture en mouvement. N'oublions pas que le corps est plus souvent en mouvement qu'en statique. Pour cette raison, il est essentiel d'effectuer un bilan orthokinésique, c'est-à-dire un bilan de la posture dynamique nommé "bilan postural OPS".

 

Des traitements actifs, efficaces pour corriger la posture, ont vu le jour depuis 2002.

 

Depuis 2002, l'Association de Posturologie Ortho-Dynamique (APOD) prône cette analyse complète. Elle a permis de mettre en avant de nouveaux troubles jusque-là ignorés et de nombreux traitements actifs qui corrigent la posture et la dynamique ont vu le jour tel que les activateurs plantaires (semelles orthopédiques actives), les activateurs buccaux, les planches oculaires actives, la rééducation posturale en KINÉ Posturale Ortho-Dynamique (KINEPOD), la manipulation orthokinésique (manipulation ostéopathique en mouvement)…

Les analyses se sont aussi fortement améliorées. À ce jour, le logiciel Clinique OPS est le logiciel incontournable en posturologie dynamique.

Il est rassurant de constater que depuis 2002, la posturologie dynamique a fortement évolué et qu'elle est devenue une spécialisation médicale qui se nomme "orthokinésie".

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos

Bienvenue sur le blog de la posturologie et posture. Différents articles sur les semlles orthopédiques, la gouttière dentaire et la planche oculaire active
Voir le profil de Posturologie,posture sur le portail Overblog

Commenter cet article